Rituels d’automne

Rituels d’automne

Sentez-vous que l’automne a pris ses appartements? Les rayons du soleil se font plus doux, et les nuits plus fraiches depuis quelques jours déjà. Au cabinet vous me parlez du plaisir de vous retrouver en famille autour d‘un feu de bois, ou de moments à vous, sous un plaid avec un bon livre ou devant une série télévisée.

Cette période particulière de l’année amène un début de ralentissement, un moment où l’on peut se recentrer sur soi, sur son entourage, quand c’est possible.

La “descente de sève », caractéristique de l’automne, peut aussi amener des sensations de fatigue et de lourdeurs émotionnelles, voire une déprime saisonnière.

Les gorges commencent à s’enrouer, à gratter, et les nez s’encombrent. 

Alors comment prendre soin de tout cela?

En nettoyant en douceur l’organisme (*) : 

Comme au printemps, le corps a parfois besoin de s’alléger, pour pouvoir accueillir l’automne sereinement. 

Nous chouchoutons le foie, les poumons et la peau qui vont se charger d’éliminer les toxines et mucus, à l’origine des rhumes et autres encombrements respiratoires.

  • Le foie : en cure au début de l’automne, le desmodium, le romarin, l’aubier de tilleul, le lapacho, le genévrier par exemple, accompagnent la bonne santé du foie. Sous forme de tisane, gelule ou macération de bourgeons, chacune apporte des bienfaits précieux pour cette saison. Vous pouvez également choisir de stimuler votre foie en y déposant chaque soir, durant 10 minutes, une bouillotte, et cela durant 8 jours environs. 
  • Les poumons : rien de tel que d’expirer profondément plusieurs fois par jour, en extérieur. Et pourquoi ne pas commencer dès le réveil, face à votre fenêtre ouverte. Côté phyto, de nombreuses plantes, telles que le marrube blanc et la viorne, soutiennent les poumons et le système respiratoire.
  • La peau : les gommages quotidiens, à sec ou sous la douche, stimulent le travail de la peau, précieux émonctoire auquel nous ne pensons pas toujours. Les plantes comme la bardane ou la pensée sauvage sont de bons soutiens pour la peau.

Nous pouvons choisir aussi de modifier notre alimentation pour faciliter cette « detox » automnale,   en consommant des aliments frais, alcalinisants, et moins de produits raffinés et gras.

Nous en reparlerons bientôt.

En rechargeant (*) :

Là encore, la Nature a tout prévu 😉

Vous consommez peut être déjà ces super-aliments, riches en principes actifs, qui rechargent en profondeur l’organisme : la propolis (brune, verte ou rouge), le miel (manuka, thym…), la gelée royale, les pollens, la spiruline, le magnésium, et tant d’autres.

En cure au moment des changements de saison, ils aident à faire face aux infections saisonnières et aux baisses de tonus.

De même, l’immunité peut être renforcée, de différentes manière : Echinaceae, vitamine C (Acerola), vitamine D, zinc, rhodiola… 

En bougeant (*) : 

Tout est question d’équilibre, n’est-ce pas? 

Il ne s’agit pas ici de pratiquer un sport de façon intensive, mais de mettre en place chaque jour une activité qui peut être un moment de plaisir : marcher 1/2 heure avec son animal de compagnie, prendre les escaliers plutôt que l’ascenceur, aller travailler ou faire vos courses en vélo… 

Cela permettra d’activer la circulation sanguine et lymphatique, de mieux vous oxygéner et « nourrir” chaque partie du corps. 

Et vous, quels sont vos rituels et bonnes recettes d’automne?

* Les plantes peuvent présenter des contre-indications, et des interactions médicamenteuses. Leur utilisation n’est pas anodine, et nécessite certaines précautions.

N’hésitez pas à prendre conseils auprès de vos spécialistes : médecin, pharmacien, phytothérapeute pour adapter les bienfaits de la Nature à vos besoins.

Inscription à la newsletter

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique