La lactofermentation : un trésor pour notre santé et nos papilles

La lactofermentation : un trésor pour notre santé et nos papilles

Un savoir-faire ancestral au service du bien-être

Nous avons découvert, dans un précédent article (à lire ici),  à quel point il était intéressant pour notre santé de prendre soin de notre microbiote. La lactofermentation y contribue grandement. Cette technique de conservation des aliments par fermentation lactique, est un procédé millénaire qui revient en force dans nos cuisines. Loin d’être une simple méthode de conservation, elle s’avère être un véritable trésor pour notre santé et notre système digestif.

Un concentré de bienfaits pour l’organisme

En consommant des aliments lactofermentés, tels que la choucroute, le kimchi, les cornichons, le kéfir (recette ici) ou le yaourt, nous enrichissons notre alimentation de probiotiques, des micro-organismes vivants aux effets bénéfiques sur notre santé.

  • Amélioration de la digestion: Les probiotiques contribuent à l’équilibre de la flore intestinale, favorisant une meilleure digestion et absorption des nutriments. Ils luttent également contre les mauvaises bactéries et les troubles digestifs comme la diarrhée, la constipation et les ballonnements. Une méta-analyse publiée dans le European Journal of Clinical Nutrition en 2016 a conclu que la consommation de probiotiques réduisait la durée et la gravité de la diarrhée aiguë. Une autre étude randomisée contrôlée publiée dans Alimentary Pharmacology & Therapeutics en 2014 a montré que les probiotiques amélioraient les symptômes du syndrome de l‘intestin irritable (SII). https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1590865802801761
  • Renforcement du système immunitaire: Un microbiote intestinal sain est essentiel pour un système immunitaire performant. Les probiotiques stimulent les défenses naturelles de l’organisme, le rendant plus résistant aux infections et aux maladies. Une étude publiée dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology en 2010 a suggéré que les probiotiques pouvaient réduire le risque d’infections respiratoires. https://www.sciencedirect.com/journal/journal-of-allergy-and-clinical-immunology
  • Augmentation de la biodisponibilité des nutriments: La lactofermentation améliore la biodisponibilité de certains minéraux comme le fer, le calcium et le zinc, facilitant leur absorption par l’organisme. Une étude publiée dans The Journal of Nutrition en 2003 a montré que la fermentation lactique augmentait l‘absorption du fer chez les femmes anémiques. https://portal.issn.org/resource/ISSN/1541-6100 . Une étude publiée dans Food Microbiology en 2012 a démontré que la fermentation lactique améliorait la biodisponibilité du calcium et du zinc. https://www.sciencedirect.com/journal/food-microbiology
  • Effet détoxifiant: Les aliments lactofermentés favorisent l’élimination des toxines accumulées dans le corps, soutenant ainsi à la santé du foie et des reins.
  • Production de vitamines: La fermentation lactique enrichit les aliments en vitamines B, notamment la vitamine B12, essentielle pour le système nerveux et la production de globules rouges. Une étude publiée dans The Journal of Agricultural and Food Chemistry en 2008 a montré que la fermentation lactique augmentait la teneur en vitamine B12 des aliments. https://pubs.acs.org/journal/jafcau. Une étude publiée dans International Journal of Food Microbiology en 2013 a démontré que la fermentation lactique augmentait la teneur en vitamine B9 des aliments. https://www.sciencedirect.com/journal/international-journal-of-food-microbiology

Une source de saveurs et de diversité culinaire

La lactofermentation permet de conserver les légumes et fruits toute l’année, tout en les sublimant avec des saveurs aigres-douces, épicées ou relevées. Elle offre une multitude de possibilités pour explorer de nouvelles textures et goûts, enrichissant ainsi notre palette culinaire.

Un mode de conservation simple et économique

Réaliser sa propre lactofermentation ne requiert pas de matériel sophistiqué. Il suffit de bocaux en verre, de légumes frais et d’un peu de patience. Cette technique ancestrale permet de conserver les aliments de manière naturelle et économique, réduisant ainsi le gaspillage alimentaire.

La fermentation se révèle être un véritable atout pour notre santé et notre bien-être. En plus de ses bienfaits nutritionnels, elle offre une source de saveurs uniques et une alternative durable pour conserver les aliments. N’hésitez pas à vous lancer dans cette aventure culinaire pour découvrir un monde de saveurs et de bienfaits !

Bien que la lactofermentation enrichisse votre alimentation en nutriments et procure des bienfaits digestifs, elle ne se substitue pas à une alimentation équilibrée. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou votre spécialiste.

Personnellement, j’utilise beaucoup le livre « Je découvre la fermentation, du vivant dans mon assiette » chez Terre vivante, et vous? Avez-vous des recettes preférées?

Inscription à la newsletter

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.